Pseudo “Forum celte” : l’inoffensif écran de fumée folklorique de Chesnais-Girard, laquais servile de la France

Pseudo Forum celte linoffensif ecran de fumee folklorique de | peuplebreton

[PNB] Loïg Chesnais-Girard, président du Conseil “Régional” de Bretagne, s’est livré à son exercice favori à Roazhon (Rennes) : l’histrionisme abscons. 

Au prétexte d’un “forum celte” à la définition intentionnellement floue, Chesnais-Girard a accueilli à Roazhon les représentants du Pays de Galles, de la Cornouailles, de l’Ecosse et de l’Irlande. Ont également été invitées des régions espagnoles sans aucune réalité celtique, les Asturies et la Galice.

Comme toujours avec les politiciens franco-socialistes, et ce dans la droite ligne d’un Le Drian qui en a inauguré le principe, la communication superficiellement identitaire est une fin en soi. Sa fonction est précisément de dissimuler les actes politiques réels ou, plus souvent encore, l’absence d’actes. 

Ceux de Chesnais-Girard sont connus : loyalisme obséquieux vis-à-vis de Paris, de l’Etat français et de son régime, servilité de loge et de gamelle oblige, soutien à la colonisation de peuplement plébiscitée par la bourgeoisie française, réduction de la Bretagne au rang de colonie touristique hexagonale, omerta sur la question des conséquences écologiques défendues par le lobby agro-alimentaire, obstruction systématique à l’autonomie immédiate de la nation bretonne, négation même de la nationalité bretonne. D’où l’utilisation de ce terme odieux utilisé pour ce forum : “région celtique”. La Bretagne, selon ce faiseur, ne pourrait accéder à la dignité nationale, privilège de la France civilisatrice. 

Que défend véritablement Chesnais-Girard ? L’impérialisme français en Bretagne dans sa forme chimiquement pure. Ses déclarations délirantes du 14 juillet 2023 le démontrent : Chesnais-Girard remercie les égorgeurs français de 1793 d’avoir “civilisés” les Bretons par la guillotine.

Ce sont là les propos d’un ennemi de la nation bretonne, mais Girard n’en a même pas l’éclat. Ce n’est qu’un chapon grotesque et soumis, caricature de laquais de ferme dégrossi par le régime étranger qu’il sert. La seule chose dont il est capable est de nous humilier collectivement par contrecoup.

Un véritable forum celte initié par la Bretagne aurait commencé par poser la question nationale bretonne dans les termes justes de la lutte pour son indépendance, exposer devant les peuples frères les atteintes graves aux droits fondamentaux que l’Etat français fait subir à la nation bretonne, notamment politiques et linguistiques, inviter les autres nations celtiques à forger une unité politique pour défendre leurs intérêts communs, discuter des modes d’action des autres nations celtiques pour leur émancipation. 

Au lieu de cela, nous avons un exercice de communication folklorique au service d’un individu dont l’absence de charisme et de talent n’a d’égale que l’ambition. Ce forum celte ne fait que confirmer la situation de la Bretagne, celle d’une victime d’un simulacre politico-médiatique permanent destiné à apaiser à peu de frais un peuple breton de plus en plus conscient de sa nationalité tout en le désarmant par un sabotage intérieur méthodique.

Girard, représentant du socialisme colonial français, doit être invariablement dénoncé pour l’imposteur qu’il est en Bretagne. Mais il faut plus encore organiser les Bretons, comme nation consciente et active, à défendre ses intérêts, lesquels supposent l’accession à l’indépendance pleine et entière sur le modèle écossais, irlandais ou gallois.

Ce que ce forum celte illustre, ce n’est pas ce qu’il prétend être, mais ce qu’il échoue à être : la voix de la nation bretonne libérée de l’oppresseur français.

Le Parti National Breton, par sa cohérence politique et historique ainsi que son action, veut d’une véritable politique celtique, réellement nationale, laquelle vise à réancrer la Bretagne dans sa réalité ethnique et géographique en l’insérant comme nation brittonique dans l’ensemble insulaire celtique où se trouvent ses fondations. Cet impératif impose d’abolir la présence française en Bretagne, de restaurer l’Etat breton et de replacer le peuple breton dans son sillon originel. La nation bretonne ne le fera pas avec des ratés, des peureux et des lâches au service de la France. Elle le fera avec des patriotes et des révolutionnaires.

⚡️🔥 Notre podcast mensuel est sorti ! Pour l’écouter, cliquez sur ce lien :