L’État breton, sa politique linguistique

LEtat breton sa politique linguistique | peuplebreton

[PNB] Suivant le modèle d’Israël, qui a créé et imposé l’hébreu moderne comme langue officielle, Parti National Breton veut :

➡️ que le breton soit la langue obligatoire de l’État, c’est-à-dire de l’administration nationale, de l’armée, de la justice et de la diplomatie.

➡️ que soit créée une université bretonne, en langue bretonne, où seront nécessairement formés les futurs cadres de l’État breton.

➡️ la création d’une académie de la langue bretonne chargée d’en garantir l’intégrité et le développement, notamment dans les domaines de l’éducation, des médias, de l’état civil et de la toponymie.

➡️ l’usage exclusif de la langue bretonne par la télévision et la radio publiques, contrairement aux télévisions et radios privées qui restent libres du choix des langues utilisées.

➡️ que l’enseignement du breton soit obligatoire à l’école dans son domaine historique d’extension, encouragé au-delà.

➡️ que l’usage exclusif du breton soit obligatoire au sein des entreprises privées souhaitant répondre aux commandes de l’Etat.

Le Parti National Breton croit en une renaissance de la langue bretonne par le volontarisme de l’État et non par la société. En faisant de la langue bretonne la langue exclusive de l’État, il inscrira une nouvelle fois la nation bretonne dans l’histoire.